Coaching : Osez l'”AMAE” mais qu’est ce que c’est ???

25 Mar 2020 | Bien-être, coaching, Energie, Inspiration, Lifestyle

Parce que nous en sommes physiquement et même mentalement en grande partie empêchés par le CORONAVIRUS.
J’ai choisi ce moment pour vous parler de tendresse “bordel” !

Amaeru, ou faire Amae est une notion philosophique Japonaise.

L’ÂME EST, MAMA, le mot lui même enveloppe de douceur … AMMA, est d’ailleurs bien connue pour ses tournées mondiales de câlins.

L’Amae évoque l’amour, la douceur et l’enveloppement, le bien-être du bébé qui s’assoupit bienheureux dans la chaleur de bras aimants.
L’Amae désigne ainsi l’état de contentement dans la dépendance infantile, le plaisir d’être pris en charge, pouponné tendrement… Plaisir partagé aussi par ceux qui répondent aux besoins du bébé se sentant enfin utiles et à leur juste place. Tendresse naturelle … parent / enfant, partagée. 


” Aurions nous fée comme par MAGIE, le plein d’affection dans l’enfance ? Ainsi serions nous toujours émotionnellement auto suffisants, en bons adultes capables et autonomes !!!? ”  

Même si je vous encourage souvent au maximum d’autonomie affective car vous avez le POUVOIR de faire grandir en vous cette capacité.
Il est illusoire de croire que nous avons avons fée LE PLEIN NECESSAIRE à notre équilibre pour toute la vie par le fait d’avoir été aimé(e), protégé(e), rassuré(e), même si ce fût de la meilleure façon qui soit, dans notre petite enfance. 

Ce besoin de soin, nous le ressentons à vie, et tout particulièrement quand nous traversons des moments plus difficiles, périodes de fatigue, de doutes ou de confrontation à des épreuves douloureuses. 
Ça résonne plutôt juste avec ce confinement.

“Il nous est OFFERT de nous renouveler, de ralentir, de choisir l’amour plutôt que la peur, nous soigner & clarifier nos valeurs essentielles”.

L’idée n’est évidemment pas de se comporter comme un “bébé / adulte”, areuuuhh areuhhh 🙂 , ce qui paraîtrait sociologiquement « déplacé », mais plutôt de prendre soin de la relation à vous même et aux autres. 

Concrètement et finalement de façon assez simple, il est question de déjouer l’indifférence envers soi et envers les autres, ce détachement apparent pourtant si acquis, car vu comme « cool » et valorisé socialement et lui préférer le courage d’exprimer ses sentiments et émotions, se donner aussi les moyens d’accueillir et de poser les conflits (plutôt que de rompre le lien quand ils surviennent), de jouer la solidarité et de partager les réussites pour aller plus loin ensemble. Il suffit d’être privé d’une chose pour savoir combien elle était précieuse. CRÉONS DU LIEN, c’est VITAL !
Voilà qui est dit.


Faites vous AMAE, demandez l’AMAE… Prenez le temps. En réel grâce à vos proches, vos animaux de compagnie, en virtuel par téléphone, Visio, autant que vous en avez besoin… Ça compte.

Je vous envoie toutes mes bonnes ondes en attendant de vous booster même de loin grâce à ma toute nouvelle “HOTLINE de CHLOÉ” et vous rencontrer pour vous accompagner avec STYLE après cette crise de la “QUARANTAINE” si virale.